Actualités

Pétition à l’école pour une famille tchétchène

Les parents d’élèves de l’école des Treilles sont mobilisés pour aider une mère de famille tchétchène menacée d’expulsion, Zara Bissaeva, dont les trois enfants sont scolarisés à Vertou.

« La famille Bissaeva a dû quitter la Tchétchénie précipitamment, elle vit à Vertou depuis 2014 », expose Jessy Robert, responsable FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves) à l’école élémentaire des Treilles. Mickael Bissaeva est en CM2, Mouslim en CM1 et Yasmina en CE2, « et ils sont très appréciés dans cette école ».

Fin décembre, ils ont reçu la réponse à leur demande d’asile : refusée. En conséquence, leur hébergement n’est plus assuré.

Choc dans la communauté de parents, qui ont appris la nouvelle au retour des vacances, « alertés par le Secours catholique ». Aussitôt, une solidarité s’est organisée. « Beaucoup nous ont témoigné leur émotion pour cette famille parfaitement intégrée depuis son arrivée : dans l’école, au club de basket de Vertou dans lequel jouent les deux garçons, et dans la population. Notre pétition a déjà recueilli plus de 1 200 signatures, affirme Jessy Robert. Nous avons été reçus, mardi, à la mairie par le maire adjoint aux solidarités. Et la députée Sophie Errante a adressé un courrier au préfet. »

Goûter solidaire le 3 février

La semaine dernière, 90 personnes se sont réunies devant l’école pour manifester leur soutien. Les parents d’élèves se démènent pour aider cette famille. « Les enfants sont arrivés jeunes et ils ont habité trois ans à Vertou. Les renvoyer dans leur pays, c’est en faire des apatrides », considère le responsable FCPE.

Leur espoir : un mouvement identique de solidarité pour une autre famille tchétchène, à l’école de l’Enclos cette fois-ci, toujours à Vertou, a eu un résultat. « Cette famille a obtenu un permis de séjour provisoire. »

Quelles actions mener pour aider la famille Bissaeva qui perd logement et aide aux ressources (350 € attribués aux demandeurs d’asile le temps de l’instruction du dossier) ? Mercredi soir, le Collectif de soutien se réunissait pour en parler.

La pétition est consultable par Internet, sur le site www.fcpevertou.fr/bissaeva. Le Collectif de soutien proposera un goûter solidaire à l’école des Treilles, le vendredi 3 février, de 15 h 45 à 17 h 30.

Les parents d’élèves très déterminés à aider la famille Bissaeva.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *