Actualités

Youssup Deliev voit grand

La recrue d’origine tchétchène de Belleu dispute, ce week-end, le tournoi international de Paris.

Youssup Deliev, 22 ans a opté pour Belleu il y a quelques mois, « pour remplacer le Sénégalais Diatta Adama, qui a disputé les JO de Rio », précise le président du club soissonnais François Stramandino. « Quand il est parti, j’étais très fâché après lui. ». Belleu peut toutefois se féliciter de ce renfort avec une remontée immédiate en D1. » Dans le même temps, Youssup Deliev a remporté le premier titre seniors de sa jeune carrière . Rencontre.

Où avez-vous effectué vos débuts dans la lutte ?

Dans le club d’Aulnat, dans la banlieue de Clermont-Ferrand. Je me suis ensuite engagé avec Bagnolet.

Qui vous a orienté vers la lutte ?

J’ai commencé par la gymnastique, pendant deux ans, avant de me diriger r vers le judo, deux ans aussi. J’avais des amis qui faisaient eux de la lutte. Je les ai suivis pour voir. Ça m’a plu.

Quelles ont été vos premières performances ?

J’ai été sacré champion de France minimes (35 kg) en 2009. Ensuite j’ai enchaîné chez les cadets et les juniors.

Quand êtes-vous arrivé à Belleu ?

Je suis installé à Belleu depuis le mois de septembre. La saison dernière, j’avais déjà effectué une pige pour renforcer le club. L’ambiance m’a plu. Je suis rentré en contact avec le président pour disputer le championnat national de D2. On a plutôt bien réussi notre saison. Belleu-Soissons a été vice-champion de France de D2 et a surtout retrouvé sa place en D1. Sur un plan plus personnel j’ai remporté mon premier titre national seniors chez les 57 kg, ce qui m’a valu d’être retenu en équipe de France.

Est-ce votre première sélection ?

Non, j’ai déjà connu l’équipe de France, une fois en cadets, deux années consécutives en juniors et cette année chez les seniors. C’était une de mes priorités cette saison.

Vous étrennez ce titre, ce week-end au grand tournoi international de Paris. Qu’en attendez-vous ?

Le meilleur possible. Réaliser les plus grosses performances. J’attends surtout de voir sur place, comment ça va se dérouler. La concurrence risque d’être très relevée. Les grosses nations de lutte seront présentes avec le Kazakhstan, l’Iran, les Etats-Unis, le Canada, la Russie, etc. Que du beau monde !

Quel est l’enjeu ?

Le tournoi international de Paris entre dans les critères, comme le tournoi de Nice et les championnats de France, pour gagner sa place en équipe de France et le droit de participer aux championnats d’Europe, fin mars pour les moins de 23 ans et en avril pour les seniors. Ces deux rendez-vous conditionneront les responsables techniques pour retenir les meilleurs français aux championnats du Monde qui auront lieu du 21 au 26 août prochain à Paris.

Avez-vous des chances de disputer ces Mondiauxs ?

C’est l’objectif que je me suis fixé, maintenant il ne reste plus qu’à confirmer mes ambitions sur le tapis.

Par JACKY LAMBORION |

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *